tel aviv street

Une semaine en Israël

Pride Week à Tel Aviv

 

pride tel aviv
credit photo – Guy Yechiely

Jour 1

 

Mardi 11 Juin, me voilà sur le départ pour ce nouveau voyage : Israël. Invité par le ministère du tourisme de ce pays afin de le découvrir, en vivant la semaine de la Gay Pride à Tel Aviv, en visitant Jérusalem et en me promenant dans le désert, je suis super excité à l’idée d’y partir et à la fois très stressé, pleins de questions. J’allais rejoindre un pays beaucoup critiqué pour des soucis de politique, de religion, d’armée (je n’en parlerai pas et éviterai tout débat dessus) et donc, sans connaitre réellement cette destination, je pars avec certaines appréhensions. De plus, on m’a annoncé quelques jours avant que j’allais rejoindre un gros groupe de journalistes, ayant l’habitude de voyager seul, en couple, ou avec d’autres blogueurs, là aussi je me demandais comment cela allait se passer. Avant même de continuer l’article je peux déjà vous dire que tout, absolument tout, s’est bien passé.

Pour ce séjour je me suis envolé depuis Paris (aéroport Charles de Gaulle) avec la compagnie El Al, compagnie israélienne, jusqu’à Tel Aviv. Avant de monter dans l’avion, la compagnie m’a gentiment donné un accès au salon lounge afin de pouvoir profiter d’un buffet à volonté, de boissons et de fauteuils plus confortables que les sièges en porte d’embarquement. Puis me voilà dans l’avion, assis entre une dame franco-israélienne qui a su me vanter les points positifs de son pays d’origine et des villes que j’allais visiter, et d’un monsieur peu bavard qui a su me piquer ma place coté hublot. Le personnel à bord, très agréable du début à la fin du voyage, est très soucieux du confort des passagers et du bon déroulement du vol, malgré un espace assez restreint (bon j’ai des grandes jambes aussi) dans ce vol aller.

J’arrive donc à Tel Aviv (contrôle passeport, je récupère mon bagage, je saute dans un taxi) et comprend de suite qu’il va faire chaud pendant ce séjour, très chaud. J’arrive en quelques minutes à mon hôtel, dépose mes affaires, récupère une bouteille d’eau et me voilà parti à pied pour rejoindre le groupe pour le premier dîner au restaurant Port S’aid. Une ambiance agréable, une terrasse qui semble désorganisée avec des tables et des chaises partout, mais on s’y sent bien, les gens discutent, rigolent, sont décontractés. Près de nous se trouve une immense synagogue où l’on a pu voir une sortie de mariage animée et dansante. Les serveuses nous amènent un nombre incalculable de petits plats à partager : pomme de terre à la creme, hummus, poulet, boeuf, pain pitta, choux-fleur…une adresse à tester et même plusieurs fois je pense. Puis nous voilà partis en direction du quartier de Jaffa pour un verre de bienvenue à Beit Kandinof, un lieu de rencontre où se mélange musique, bar, et résidence d’artistes. Enfin, nous avons déambulé dans les rues afin de profiter du projet ARTIq, des œuvres d’artistes provenant de la communauté LGBTQ affichées dans les rues du quartier. Un quartier dans la vieille ville de Tel Aviv, très charmant, authentique et agréable.

 

Jour 2

 

Pour ce deuxième jour, nous partons dans un centre d’accueil pour jeunes issus de la communauté LGBTQ afin de rencontrer des représentants d’associations de la ville, et d’échanger avec eux pendant quelques heures. Nous avons pu discuter de la condition des jeunes gays, lesbiennes, trans de la ville et du pays, du financement des associations, de ce qui est mis en place pour ces jeunes et de ce qui reste à améliorer.

Nous en avons profité pour faire un tour de table et se présenter plus en détail, chaque personne de ce groupe de blogueurs et journalistes, ainsi que les personnes représentant le ministère du tourisme et les représentants d’associations.

Puis nous sommes allés profiter d’un moment de détente à la plage, à Hilton Beach : repas (mes premiers falafel en Israël, un délice), boissons, bronzette et baignade. Un lieu « hype », à la mode, agréable mais rapidement plein de monde, pas forcément la plage la plus agréable pour un moment calme loin des regards, mais un lieu très sympa tout de même.

Dans l’après midi nous nous sommes rendus dans le plus grand hôpital de Tel Aviv : rencontre avec le seul centre de santé et d’opération pour personnes transgenres. Nous avons échangé avec des médecins, infirmiers et également une personne transgenre ayant fait appel à leurs services (les personnes transgenres représentent à peu près 0,6% de la population du pays). Cet hôpital n’accueille pas que des personnes ayant à cœur de changer de genre, de sexe, mais également des jeunes ayant des questions à ce sujet. Le suivi des « patients » est la priorité du service par la mise en place de rencontres, d’échanges. Le mot patient, présent entre guillemets plus haut, est le mot classique pour toute personne se trouvant en besoin de soins dans le milieu médical, mais lors de cet échange les personnes travaillant dans ce centre ont tout fait pour ne pas le citer, considérant les personnes faisant appel à leur service comme des humains ayant besoin d’aide plutôt que des cas médicaux.

Pour diner le soir, nous avons pu profiter d’un délicieux repas au restaurant Yulia, situé dans le vieux port. Hors de la ville, au bord de l’eau, un lieu très agréable et plus frais que dans le centre.

Jour 3

 

Pour ce début de nouvelle journée, nous avons été conviés dans la salle de conférence de l’hôtel. Des responsables du ministère du tourisme ainsi que des organisateurs de la gay pride ont prononcé quelques mots de bienvenue, quelques informations de descriptions de l’événement puis nous avons eu une belle surprise : un discours de l’ambassadeur invité pour cette gay pride 2019 : l’acteur et humoriste américain Neil Patrick Harris.

Dès 11h nous avions rendez-vous en centre-ville avec une guide de Delicious Israël, agence qui propose des visites guidées pour découvrir la nourriture locale, qui nous a fait découvrir plusieurs lieux. Bagels, pains, cafés étaient au rendez-vous sur une première étape de la visite, le temps d’échanger avec la guide sur nos connaissances et interrogations à propos de la nourriture et des spécialités du pays. Puis nous partons au restaurant Shlomo & Doron, spécialisé dans la préparation de hummus: le chef nous a expliqué comment il le préparait et surtout nous a montré comment le manger. Petit tour par le marché du centre-ville, où se mélangent saveurs du moyen orient, touristes en balade, locaux faisant leurs courses. Enfin, nous avons terminé la visite chez Irit, une femme formidable, souriante, pleine de joie de vivre et d’envie de partage. Elle nous a accueillis dans un petit local, sans nom, pour nous servir des hummus, pains et sauces maisons. Un moment incroyable que je n’oublierai jamais tant cette femme fût merveilleuse et généreuse.

Dans l’après-midi, moment libre, accompagné de trois des journalistes du groupe, me voilà parti sur le rooftop du Poli House Hôtel afin de profiter de la vue sur la ville et d’un bar avec piscine pour se détendre un peu. Ensuite nous avons marché dans la ville afin de la découvrir un peu mieux, en direction de la plage, proche du quartier de Jaffa. Cette fois-ci, comparé à Hilton Beach, la plage est beaucoup plus tranquille, agréable.

Le soir, c’est au Meatos que nous avons mangé, restaurant de viandes, avec une immense terrasse. Pas l’idéal pour un diner romantique mais parfait entre amis ou en famille.

Jour 4

 

Vendredi 14, c’est le jour de la gay pride. Je m’attendais à un événement de dingue et je n’ai pas été déçu. Plus de 250 000 personnes dans les rues de la ville dès 11h pour le départ de la marche. Un public majoritairement LGBTQ mais également beaucoup de familles, de jeunes, des personnes âgées. C’est plus qu’une gay pride c’est vraiment la fête, la fête dans la ville. Les gens chantent, dansent, se prennent dans les bras, discutent, se rencontrent. Plusieurs chars défilent au milieu de la foule. À la fin de la marche les gens se réunissent sur la plage, où se trouve une scène afin de profiter de l’après-midi pour danser et continuer cette fête dans un esprit des plus agréables. Au programme : différents groupes, chanteurs et chanteuses se relayent afin d’animer cette immense scène présente (présente notamment Netta, qui avait gagné l’Eurovision 2018 pour Israël).

Le soir, nous nous sommes rendus au restaurant Vicky Christina, situé à l’arrière d’une ancienne gare. Un lieu agréable et très beau, idéal pour les familles ou pour un moment entre amis au calme, loin de l’agitation du centre ville. Après une journée comme celle-ci, mes jambes et ma tête en avaient besoin, de ce calme, de repos.

 

Vidéo Gay Pride

 

 

 

Jour 5

 

J’ai décidé au matin du cinquième jour, de repartir me promener dans le quartier de Jaffa, afin de le voir en ayant un peu plus de temps que le premier jour et surtout en pleine journée.

Quartier le plus authentique, dans lequel j’ai pu profiter d’une vue de loin sur la ville et sur la plage, et prendre le temps de me perdre dans les rues. Le samedi étant la journée du Shabbat, le coin était tranquille, très peu de personnes se baladant.

Pour le repas du midi nous nous sommes installés en terrasse au restaurant Miznon, près de Meir Park. Choux-fleurs, patates douces et kebab avec pain pita…de quoi être en forme pour continuer la journée.

Au lendemain de la gay pride est organisé l’after party, cette année animé par le DJ Offer Nissim, au milieu d’un champ en dehors de la ville. Une foule incroyable qui se réunit pour passer l’après-midi et le début de soirée à danser. 

Jerusalem / Désert

 

Jour 6

 

Il est temps de quitter Tel Aviv et de partir découvrir la capitale, Jérusalem. Nous commençons par un tour dans le marché principal du centre-ville puis nous rejoignons en bus un point de vue sur la ville en hauteur, afin que notre guide puisse nous décrire les différents monuments au loin, et de profiter de cette vue incroyable.

La journée continue avec la visite de la vieille ville, entourée de murailles, constituée de quatre différents quartiers : les quartiers juif, chrétien, arménien et musulman. Nous avons visité l’église du Saint Sépulcre, sanctuaire dans lequel se trouve, d’après la religion chrétienne, le lieu de crucifixion ainsi que le tombeau de Jésus. Nous avons terminé la visite de la vieille ville dans le quartier juif, en allant voir le mur des lamentations.

C’est au restaurant Joy que nous avons dîné pour terminer cette journée, en plein milieu d’un centre commercial à ciel ouvert en plein cœur de la ville.

Jour 7

 

Pour ce dernier jour sur place, nous partons de Jérusalem pour rejoindre Masada. Ce site, situé en plein désert, à 1h30 de route de la capitale, est constitué de différents palais et fortifications au sommet d’une montagne. Nous sommes montés à l’aide d’une télécabine (possible dès 8h du matin, mais il est également conseillé pour les plus sportifs d’aller au sommet de la montagne à pied, plus tôt dans la matinée pour profiter du lever de soleil). Arrivés en haut, notre guide nous a présenté les différentes pièces de l’ancien palais (un mélange de pierres d’origines et de matériaux ayant servi à la reconstitution du lieu), de belles mosaïques et nous a conté l’histoire du lieu. Il faut savoir qu’il y fait très chaud, très lourd, mais que ce lieu est incroyable de par son histoire mais également de par la vue que l’on peut avoir sur le désert et la mer morte.

En fin de matinée, nous avons continué notre route en direction de la mer morte, plus précisément au niveau de la plage de Kalia. Le « Disneyland » de la mer morte, un accès payant (aux alentours de 15€) pour avoir accès à une plage surveillée, des transats, vestiaires avec douches et casiers sécurisés, ainsi qu’un restaurant et des boutiques. Malgré ce côté très touristique, l’expérience de se baigner dans la mer morte reste incroyable. 

À peine le corps dans l’eau, le sel présent dans la mer nous fait flotter avec une impression de légèreté incroyable. Mais attention, petites précautions si vous souhaitez y aller : amenez des claquettes obligatoirement, la terre sur la plage est brûlante, et évitez tout contact de l’eau de vos yeux, cela brûle énormément (j’ai testé oui, et dans ce cas-là il faut courir sous la douche pour se rincer).

Pour le dernier soir, rien de particulier, j’ai juste décidé, au retour à Jerusalem, de déambuler dans les rues, de profiter des derniers instants pour me mélanger aux locaux et profiter des animations du centre ville.

Jour 8

 

Mardi 18 Juin, il est malheureusement temps de quitter Jerusalem, de retourner à l’aéroport de Tel Aviv et de rentrer en France. C’est encore une fois avec la compagnie El Al que j’ai embarqué pour un vol Tel Aviv-Paris, cette fois-ci j’ai eu ma place coté hublot et l’avion était plus gros qu’à l’aller, j’avais donc droit à un écran avec un large choix de films, séries, jeux et musiques. Le personnel a encore une fois était top, agréable et aux petits soins.

 

Quelques petites informations à savoir :

– Le contrôle de sécurité à l’aéroport peut être très long, de nombreuses questions sont posées («Pourquoi allez-vous en Israël ? » « Est-ce la première fois? » « Où allez-vous dormir? » « Avez-vous prévu de transporter des armes? »…). Cela peut paraitre ennuyeux mais ce n’est qu’une question de sécurité, pour vous, pour le pays, prévoyez juste d’être à l’aéroport à l’avance (3h à l’avance c’est bien) et soyez patient.

– Le trafic sur les routes de Tel Aviv est très dense, si vous prenez une voiture ou les transports en commun, prenez votre mal en patience, surtout si vous êtes en vacances : relax. Pour se déplacer plus rapidement n’hésitez pas à utiliser les services de trottinettes électriques mises à disposition dans la ville.

– Autant à Tel Aviv qu’à Jérusalem, vous pouvez utiliser l’application Gett (Taxi) pour vous déplacer, facile à utiliser.

– La monnaie du pays est le Shekel, ce que je recommande lors de tous mes voyages est d’utiliser une CB d’une banque en ligne, pour ma part j’utilise une carte N26 qui m’évite tout frais lors de paiements à l’étranger.

– Les israéliens parlent l’hébreu, mais avec un niveau correct en anglais vous n’aurez aucun souci pour communiquer.

– Prévoir la crème solaire….forcément…

 

Liens utiles :

Ministère du tourisme d’Israël : https://fr.citiesbreak.com

Compagnie El Al : https://www.elal.com/fr/France/Pages/default.aspx

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

ferret nathalierépondre
9 juillet 2019 à 10:30

C’est cool de te suivre encore une fois….!! On vit on découvre on apprend au fil du texte et on se régale avec tes photos 😁on dépasse des idées préconçues grâce à toi et on s’immerge avec bonheur dans ce pays !
Merci Jean pour ce voyage riche en émotions et en chaleur humaine 🤗

Jean Luxerépondre
9 juillet 2019 à 10:59
– En réponse à: ferret nathalie

Merci Nathalie d’avoir pris le temps de lire l’article et de regarder les photos. Ces mots me vont droit au coeur. Un voyage qui marque et des plus agréables. Bonne journée à toi

Eva Lévyrépondre
10 juillet 2019 à 11:09

Jean, quel beau reportage! Merci d’avoir partagé. Je vais commencer à venir régulièrement sur ton blog. A bientôt.

Jean Luxerépondre
11 juillet 2019 à 09:34
– En réponse à: Eva Lévy

merci beaucoup Eva, je vais essayer de poster plus souvent ici, raconter mes aventures. merci encore, énormément

Publier une réponse